dimanche 7 novembre 2010

Mexique : une étudiante chef de la police

Je crois que c’est impressionnant, et un peu triste, qu'une jeune fille de 20 ans comme Marisol Valles soit la seule personne à accepter un poste aussi délicat que « directrice de la sécurité publique » de Guadalupe, l’une des villes les plus dangereuses de l’État de Chihuahua au Mexique. C’est surprenant parce que cela nous montre jusqu’à quel point sont arrivés les problèmes de la violence et de l’insécurité dans cette ville, où la plus part des agents de la police ont été attaqués par le crime organisé. Je ne doute pas qu’un jour Valles deviendra capable de diriger la police municipale si c'est ce qu’elle veut vraiment, mais je suis tenté de dire que bien qu’elle soit étudiante en criminologie, et même si elle a l’illusion et le courage de travailler pour améliorer la situation de ce pays, maintenant on a besoin de quelqu'un avec l’expérience nécessaire pour essayer de diminuer ces problèmes. S’il n’y a vraiment personne, il faut appuyer cette fille, et lui souhaiter bonne chance de ne pas être victime de la violence aussi.

dimanche 24 octobre 2010

Des enfants roms privés d’école en France

Tous les problèmes de discrimination sont mauvais, mais je crois que ce cas est vraiment inacceptable parce que les plus affectés sont les enfants. L’audio traite de l’inscription d’enfants roms à l’école, d’une famille spécifique qui a immigré de la Roumanie à la France avec l’intention que leurs enfants aient un avenir meilleur en étant éduqués, et même si l’école avait accepté, c’était le maire qui avait refusé de les inscrire. Selon le père de la famille, le maire leur avait dit que « les enfants étaient sales », et qu’ils vivaient dans de mauvaises conditions, que c’était la raison pour laquelle il ne pouvait pas les scolariser. Appeler un enfant « sale » n’est pas seulement un problème de discrimination, c’est un manque des valeurs morales que je crois que ça se produit uniquement avec les adultes, parce que l’un des enfants roms (qui a pu être scolarisé) a dit, dans une interview courte, que les autres élèves de sa classe sont très gentils avec lui. Il fallait avoir une bonne attitude, une manière de penser aussi positive comme celle des enfants, pour finir avec ce type de problèmes de discrimination et de préjugé.

vendredi 22 octobre 2010

Emir Kusturica quitte un festival de cinéma en Turquie

J’ai choisi cet article principalement parce je crois que le réalisateur Emir Kusturica a un prénom très correct ! Selon les experts, Kusturica est l’un des cinéastes les plus créatifs au cours des décennies des années 80 et 90, et c’est bien connu que la vie privée d’une artiste toujours affecte sa vie professionnelle, mais je crois qu’être insulté et menacé pour l’idéologie qu’il a, pour sa religion ou pays d’origine, comme dans le cas de Kusturica, devient un problème trop fort. Kusturica a été jugé pour ne jamais condamner les atrocités commises par les serbes aux bosniaques et turcs pendant la guerre civile en Yougoslavie, et il a été critiqué de soutenir les responsables de ces atrocités, aujourd’hui accusés de génocide, avec ses travaux artistiques, mais je crois que ses films, ses chansons ou sa propre manière de penser ne sont pas suffisants pour l'accuser d’un crime. Je pense que c’était bien d’avoir quitté le festival de cinéma pour les insultes parce qu’à la fin Kusturica est une personne avec le droit d’avoir une idéologie particulière.


Article

"El Infierno", le film qui inquiète le gouvernement mexicain

J’ai beaucoup aimé ce film, comme dans son dernier film La Ley de Herodes, Luis Estrada nous montre de nouveau quelques problèmes qu’on vit au Mexique aujourd’hui comme la violence, le trafic de drogue et le crime organisé, une réalité qu’on ne doit pas oublier. Je ne suis pas d’accord avec le comité de censure mexicain pour avoir interdit le film aux mineurs, parce que je crois que c’est très important que, avec la responsabilité appropriée, on permette que les mineurs connaissent cette réalité, parce qu’à la fin ils habitent au Mexique aussi. En plus, cette décision provoque d'autres problèmes comme la piraterie, parce que bien qu'il soit interdit, je pense que les mineurs verront le film quand même. Bien sûr que ce type de films dérange beaucoup les autorités, mais c’est vraiment incroyable que notre président nous demande d’être « un peu plus prudent avec le nom et l’image du Mexique » quand l’image de notre pays a déjà été tachée fortement par le système politique mexicain.


jeudi 14 octobre 2010

Légaliser la marijuana n'éliminerait pas les cartels

MEXICO (Mexique) - Les cartels de la drogue continueraient à exister même si la marijuana était légalisée, a affirmé l'ex-directeur de l'agence anti-drogue américaine (DEA), Robert C. Bonner, mardi à Mexico.
Robert C. Bonner à Hong Kong, le 1 août 2003
AFP/Archives/Ted Aljibe
"La légalisation de la marijuana ne résoudrait pas le problème des cartels de la drogue, ils continueraient à exister" et poursuivraient le trafic d'autres drogues comme la cocaïne et les métamphétamines, a-t-il déclaré lors d'un forum sur la lutte contre les cartels.
Au Mexique, sept grands cartels se disputent le contrôle du trafic et de l'approvisionnement du marché américain de la drogue, premier client mondial de la cocaïne.
Dans tout le pays, leurs règlements de compte et leurs affrontements avec les forces de l'ordre ont fait 28.000 morts ces quatre dernières années, depuis le début de l'administration du président Felipe Calderon, qui a déployé 50.000 militaires en renfort de la police pour lutter contre eux.
Le gouvernement mexicain doit poursuivre cette lutte, comme la Colombie l'a fait avant lui, a conseillé M. Bonner.
"Si la volonté politique se maintient, les cartels peuvent être vaincus", a-t-il poursuivi, soulignant que la consommation de cocaïne aux Etats-Unis a notablement diminué ces trois dernières années.
Cette lutte concerne également les Etats-Unis sur leur sol: "les cartels mexicains (...) sont installés au premier niveau de la distribution dans 200 villes des Etats-Unis", a-t-il conclu.




Opinion.
En réalité la légalisation pour moi est:
Ce que je veux c'est acheter la marijuana de la même manière que j'achète un rafraîchissement, une bière ou une coupe de liqueur.
Cela me plaît de prendre de la bière parce qu'elle m'aide dans la digestion des aliments, et l'acheter sans que ce ne soit un délit.
Soyez égal , une manière pourrait être l'achat de la marijuana, que celui qui veut l'acheter l'acquiert sans que ce ne soit un délit.
Je pense que cela aiderait à diminuer des activités illégales.
Chacun est responsable de ce qu'il fait.
Acquérir des produits de manière légale est meilleur et ça causerait que le délit diminue.
Quand par exemple la bière, la liqueur et la marijuana se consomment avec responsabilité je pense que ce n'est pas un problème. Elles sont bonnes pour la santé.
Le problème est quand ils se consomment avec excès et sans responsabilité.

mardi 5 octobre 2010

Découverte d'une exoplanète de taille terrestre potentiellement habitable


Gliese 581g, comme l’exoplanète (une planète orbitant autour d’une autre étoile que le soleil) a été baptisée, est la planète la plus comparable à la Terre qui ait été découverte jusqu’à présent selon cet article, mais je pense que si cette information est vraie, cette planète pourrait être l’espérance de vie et d’existence de l’homme. L’article nous donne plusieurs des caractéristiques de Gliese 581g comme sa taille similaire à celle de la Terre, elle tourne autour d’une étoile assez proche pour maintenir l’eau à l’état liquide, elle paraît être rocheuse comme la Terre avec une gravité à la surface très similaire, sa température varie entre moins 31 et moins 12 degrés Celsius, et d'autres caractéristiques qui nous indiquent que c’est un endroit « potentiellement habitable ». Je crois que résoudre des problèmes comme le réchauffement climatique, les gaz à effet de serre, et tous les problèmes d’affectation de l’écosystème de la Terre causés par l’homme est une tâche difficile, et même s’il y a des scientifiques qui cherchent des options pour survivre dans l’avenir, il faut que nous travaillions ensemble pour essayer de maintenir la Terre de la meilleure façon possible, parce que je pense que si nous ne faisons pas ça ici, nous détruirons l’endroit un jour peu importe où nous allions.

Article

vendredi 1 octobre 2010

Marée noire : les responsabilités sont partagées, selon BP


Incendie contrôlé de la nappe de pétrole au large des côtes de Louisiane, le 13 juin 2010.
Reuters/Sean Gardner
Par RFI
Pour le groupe britannique BP, l’explosion de la plateforme pétrolière à l’origine de la marée noire dans le golfe du Mexique a été provoquée par une série d’erreurs dont les responsabilités sont partagées par plusieurs compagnies. C’est la conclusion d’un rapport interne publié ce mercredi 8 septembre.
Pour BP, les décisions techniques prises par plusieurs compagnies et équipes de travail sont en cause et c’est tout un enchaînement d'erreurs qui a abouti à la catastrophe. Le rapport pointe la responsabilité des cimentiers, pour commencer, dont les structures ont échoué à contenir les hydrocarbures. En cause, la société de services pétroliers Halliburton.
Puis, il y aurait eu une lecture défaillante des tests de pression et sur ce point la compagnie Transocean, spécialiste mondial du forage dont le siège est en Suisse, et BP seraient fautifs.
Le système d’alerte, quant à lui, aurait été globalement défaillant lors de l’arrivée de gaz dans les salles des machines de la plateforme.
Enfin, certains composants de la pièce maîtresse, la fameuse valve de sécurité, devaient être hors service, rendant le dispositif défectueux.
Mené par le chef de la sécurité de BP, ce rapport reste très discret sur les erreurs imputables au géant pétrolier. Il indique clairement la ligne de défense qui sera utilisée devant les tribunaux.
La lutte contre les dégâts de la marée noire est loin d'être terminée mais déjà commence une autre bataille : celle qui va se dérouler sur le plan juridique.

OPINION
Et les conséquences par exemple:
Les gens ont des maux de tête
Des maux de gorge
Des nausées
Des nez bouchés
Ces gentes sont des surfes ( ????????)
La faune et la flore sont malades
Les travailleurs sont malades.
Il y a une très forte tentative non seulement pour contrôler et minimiser l’importance de la fuite, mais également pour contrôler les preuves du désastre et l’apparition de carcasses.
C’est le pétrole qui cause ces problèmes.
Je crois que le potentiel d’une crise de santé humaine enveloppant le Golfe entier.
BP n’a pas accepté les erreurs, jamais.
Cela fait partie d'une longue série d'erreurs et de bourdes de communication
L´explosion et l’incendie ont provoqué la mort de 11 personnes et une pollution très grave.
Il est vrai que les journalistes avaient abandonné ce drame écologique quand cela ne faisait plus vendre…alors qu'il serait sans doute nécessaire de nous renseigner sur les risques de l’off shore et revoir la sécurite de ces plates formes. Ce qui s’est produit peut sans doute se reproduire.

samedi 25 septembre 2010

Au secours : mais en quelle langue?

Cet audio traite des problèmes de compréhension de quelques appels au numéro de secours 112 à Bruxelles, et je l’ai trouvé très intéressant parce que les opérateurs ont quelques fois beaucoup de difficultés pour comprendre les personnes qui parlent des langues différentes ou qui parlent avec des accents que ne sont pas très clairs. Je crois que ce sera un problème difficile à résoudre parce que dans ce cas, à Bruxelles, c’est difficile que toutes les personnes parlent une des langues officielles, et même s’il y avait quelqu’un pour faire la traduction ou s’il y avait des opérateurs qui parlaient des langues inconnues, je pense qu’il serait encore compliqué de traiter des personnes qui ne peuvent pas bien s’exprimer. Maintenant le numéro 112 est seulement pour appeler les pompiers, mais d’ici 2012, ce numéro recevra aussi les appels de la police, un autre défi pour le 112 parce qu’il faudra maintenir l’efficacité et traiter toutes les demandes rapidement.

Audio

mardi 21 septembre 2010

Le Mexique commémore le 25ème anniversaire du séisme de 1985

Dans l’article il y a une ligne qui a beaucoup attiré mon attention, "ce qui s'est passé lors du séisme de 1985 ne se reproduira jamais", ces sont des mots que le maire de la ville de Mexico, Marcelo Ebrard a dit dans un discours. Je crois qu’une personne publique comme Ebrard doit être plus soigneuse et plus prudente avec ses commentaires parce que c'est bien connu que la ville de Mexico n’est pas prête pour affronter un séisme comme celui de 1985. On comprendra que en face d’un microphone ou d’un caméscope des fonctionnaires publics disent et font tout pour bien garder leurs intérêts, mais je crois que Ebrard sait bien que si aujourd’hui se produisait un séisme de magnitude 8.1 ici dans la ville de Mexico, il y aurait beaucoup plus de victimes qu'en 1985, parce que nous ne sommes pas prêts, des exercices de préparation avec la participation des milliers de bâtiments n’est pas suffisante pour être prêt.